Le livre des anciens. Index du Forum
Le livre des anciens. Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le livre des anciens. Index du Forum -> floodroom -> Sauvegardes diverses du fofo jeu
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:47 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

AuteurMessage
LES COPIES DES SOURIRES DU THEATRE

vos préférés sont ? (Modifier vos votes)
[Snoopy pat - 17-03-2008 20:00]
 7% [ 2 ]
[Mimo.Sa - 17-03-2008 23:16]
 0% [ 0 ]
[Mimo.Sa - 18-03-2008 0:31]
 3% [ 1 ]
[Mimo.Sa - 19-03-2008 1:39]
 0% [ 0 ]
[Snoopy pat - 19-03-2008 1:43]
 3% [ 1 ]
[Snoopy pat - 19-03-2008 2:03]
 3% [ 1 ]
neo _________HSC_________
 7% [ 2 ]
...[Seully ..... - 19-03-2008 22:05]
 3% [ 1 ]
[Snoopy pat - 19-03-2008 22:35]
 3% [ 1 ]
[Mimo.Sa - 19-03-2008 23:05]
 0% [ 0 ]
[Mimo.Sa - 19-03-2008 23:52]
 3% [ 1 ]
[Mimo.Sa - 20-03-2008 0:00]
 0% [ 0 ]
[Snoopy pat - 20-03-2008 0:08]
 3% [ 1 ]
[Snoopy pat - 20-03-2008 0:16]
 7% [ 2 ]
[Snoopy pat - 20-03-2008 0:21]
 3% [ 1 ]
[Jade Laurence - 20-03-2008 21:37]
 14% [ 4 ]
[Phoeby - 20-03-2008 21:20]
 3% [ 1 ]
[Mandalie - 20-03-2008 21:21]
 7% [ 2 ]
[[b]Snoopy pat - 21-03-2008 21:40][/b]
 3% [ 1 ]
AdaVeenlander
 7% [ 2 ]
[[b]Gaspar Leon - 20-03-2008 18:46][/b]
 3% [ 1 ]
[Snoopy pat - 26-03-2008 16:20]
 3% [ 1 ]
John_Preston - 27-03-2008 2:20]
 3% [ 1 ]
Total des votes : 27


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:47 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:49 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

LES EFFETS D'UN SOURIRE C'est toujours un cadeau, Il coûte un peu d'effort mais donne du réconfort. C'est une preuve d'affection, un peu de compréhension. Un sourire n'a pas d'âge, Si un petit bébé est capable de le donner; @@@@ Vous qui êtes âgé essayer vous verrez ! Un sourire c'est joli. Au lieu d'être déprimer, De rester enfermer. @@@@ Sortez donc vos fossettes, Voyer l'effet que vous faites. C'est un rayon de soleil, Comme un brin de lumière Qui descend sur la terre. Et apporte dans le cœur Un instant de bonheur @@@@ Un sourire fait du bien. Tiens ! Votre sourire revient Et il vous fait du bien La vie est plus facile lors qu'on se sent utile.
[Snoopy pat - 17-03-2008 20:00]

_________HSC_________


Revenir en haut
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:50 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

Au moment d’exprimer des émotions, les membres de cultures très différentes ont beaucoup de choses en commun. Si on montre une photographie d’un visage joyeux et souriant à des gens provenant de divers pays, ils s’entendront habituellement sur son interprétation. Ils ont aussi tendance à tomber d’accord sur le dégoût, la surprise, la tristesse, la colère, la peur et le mépris. Ces constatations laissent entendre que, derrière la complexité culturelle de l’humanité, existe un noyau d’expression affective de base compris partout dans le monde.1,2 Comme Darwin l’a si bien dit, il semble que nous sourions tous dans la même langue. Les expressions du faciès ont évolué en fonction du temps et des modifications de la musculature entourant la bouche, ce qui a permis l’élaboration de nouveaux signes. Par exemple, les modifications du muscle grand zygomatique, qui fait bouger les coins des lèvres vers le haut et l’arrière, ont donné naissance à notre sourire caractéristique.1 Aujourd’hui, le sourire est l’expression la plus facile à reconnaître, servant à transmettre aux autres êtres humains une impression de compassion et de compréhension. Le sourire pourrait très bien constituer la pierre angulaire de l’interaction sociale. Par suite de cette évolution, le sourire nécessite un schéma architectural naturel qui soit agréable pour autrui. En qualité de dentistes, nous avons la responsabilité de relever ce nouveau défi et d’acquérir les compétences pour identifier les divers styles de sourire. Ce n’est qu’au moyen de diagnostics appropriés et préalables au traitement et d’un ensemble de paramètres objectivement mesurables que nous pourrons entreprendre de rééduquer nos patients à sourire.(alias du POPO)
[Mimo.Sa - 17-03-2008 23:16]


Revenir en haut
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:51 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

Soyons plus realiste!!!!!!!! Au sens figuré, le mot exprime une apparence de joie ou de malice, retenue ou cachée, comme une fulguration soudaine d’éternité qui irradie un instant un visage, quand il ne le fige pas à jamais dans une mystérieuse espièglerie. C’est grâce au sourire de Mona Lisa que Léonard devint si célèbre et immortel. Si, selon le père de Gargantua, « rire est le propre de l’homme », alors il faut bien reconnaître que sourire est le propre de la Femme. BIEN A VOUS
[Mimo.Sa - 18-03-2008 0:31]


Revenir en haut
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:52 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

UN SOURIRE ne coûte rien et produit beaucoup. Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne. Il ne dure qu'un instant mais son souvenir est parfois immortel. Personne n'est assez riche pour s'en passer et nul n'est assez déshérité qu'il n'en puisse en faire l'aumône. Un sourire c'est du repos pour l'être fatigué, du courage pour l'âme abattue, de la consolation pour l'être endeuillé. C'est un véritable antidote que la nature tient en réserve pour toutes les peines. Et pourtant il ne peut s'acheter, ni se prêter, ni se voler., car il n'a de valeur qu'à partir du moment ou il se donne. Et si l'on vous refuse le sourire que vous méritez, soyez généreux, donnez le vôtre.Bien a vous P.P
[Mimo.Sa - 19-03-2008 1:39]
_________HSC_________


Revenir en haut
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:53 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

LE SOURIRE Un sourire c'est une pensée Un sourire c'est un soleil Un sourire nous illumine Un sourire ne change pas le monde. Mais il nous déstabilise Mais il devient larme Mais il ne dure pas Mais il devient sombre. Et nous déprimons Et nous endurons Et nous rions de nouveau Et tout recommence.
[Snoopy pat - 19-03-2008 1:43]


Revenir en haut
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:53 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

SOURIRE Tant de regards tristes tu illumines Tant de visages blêmes tu colores Tant de cœurs sanglants tu panses Tant de regards tu éclaires Tant de visages tu caresses Tant de cœurs tu réchauffes... Sourire Tu es le premier réconfort de tous les chagrins Tu es le premier mot de tous les enfants Tu es le premier pas de toutes les complicités Tu apaises un océan de larmes Tu trahis le moindre plaisir Tu lies ceux qui aiment la vie... Sourire De tous les mots tu esquisses la guérison De tous les chagrins tu sèches les joues larmoyantes De toutes les démences tu trahis le Bonheur... Sourire Merci d’être si lumineux Merci d’être si simple Merci de n’avoir que d’existence sincère Merci d’être sourire Sourire... Sans sincérité Tu ne serais que...Grimace.
[Snoopy pat - 19-03-2008 2:03]


Revenir en haut
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:54 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

Figé sur le visage d'un defunt..
Funeste et derniere vision de ceux qu'on aime..
Celui là ote mon chagrin..
Car enfin, dans la mort, je vois qu'il est bien...

Narquois, de celui qui ce croit superieur..
Qui pense être meilleur...
D'effroi, de celui qui a peur..
Qui dans ces rêves voit qu'il ce meurt..

Ceux là je n'aime les voir,
Pour un trop d'espoir,
Pour l'autre de desepoir,
Les deux me touchent sans le vouloir..

Il y a ceux des bébés, des enfants..
Qui restent emerveillé du moindre instant..
Celui du bête, de l'ignorant..
Car souvent lui aussi n'a pas concsience du temps..

Mais celui que je préfère,
Celui qui moi aussi me le fait faire..
C'est le matin quand au reveil...
Je me troune vers celle que j'aime..

Celui là me fait oublier tous mes chagrins,
Tous mes cauchemards de la nuit passée..
Il me donne envie d'affronter la realité,
Car je sais que je le reverai au petit matin...
_________HSC_________




Revenir en haut
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:54 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

Minsky,c'est avec grand plaisir que je vais t'offrir de quoi sourire en te donnant une carte informatique qui n'a jamais servie! Car pour moi, rien à plus d'importance à mes yeux que de voir se dessiner sur un visage inconnu un sourire...[Seully .................................... - 19-03-2008 22:05]


_________HSC_________


Revenir en haut
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:55 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

Le sourire, cette fraîche fleur enracinée dans le jardin de l’âme, Fleurie un jour de printemps, comme une jolie fleur champêtre, L’écho, le reflet d’un cœur qui transmet à l’âme tant de bien-être, Excellente thérapie qui fait oublier les tracas et les tempêtes. J’ai connu l’amour, les injustices, à présent, même l’invalidité, Mais une vie sans sourire, je voudrais pour toujours l’ignorer, Sans le sourire, la vie serait absente de joie et de félicité, Les oiseaux blottiront dans leurs nids, nul envie de chanter. Dommage! je ne les entendrais gazouiller, me réveillant le matin, Sur les branches des arbres comme voulant m’encourager. Le soleil aurait perdu sa luminosité et deviendrait tristounet, Car la joyeuse expression de l’homme, aurait oublié sa gaieté. Rien ne nous a coûté, nous l’avons hérité à notre naissance, Nous le portons sur nous, derrière nos lèvres cachée, Offrons-lui à une personne délaissée ou dans la souffrance, A des forts déprimés, qui luttent pour retrouver leur gaieté, Comme si nous leur donnions la chaleur à ces cœurs glacés, Ce petit sourire pour nous, ne représente presque rien, Pour eux sera le plus merveilleux cadeau de la journée, Sourire aux lèvres, geste banal pour ceux qui le possèdent, Resplendissant soleil qui réchauffe l’âme, des solitaires, Lors d’une visite oubliant ses sombres humeurs austères, La splendeur de ce sourire sera pour lui le grand remède, Contre sa solitude, sa lassitude, son sombre caractère. Débuter une journée de travail, par un petit sourire au cœur C’est entrer un rayon de soleil, dans cet établissement Et offrir tout ce dont vous possédez de plus précieux, Ce rayon de soleil, venant de l’extérieur, nos cœurs ranimera, Et nous jugerons cette monotone vie, rayonnante et en couleur Nous, dont nos pieds ont perdus la routine de caresser le sol. Munis d’un sourire au lèvre, dire à la vie, un ultime adieu, C’est laisser sur la terre le parfum et l’empreinte de l’amour, Le souvenir de ce sourire s’imprégnera dans les cœurs, Et ce dernier sourire sera l’emblème, de la bonne senteur.
[Snoopy pat - 19-03-2008 22:35]
_________HSC_________


Revenir en haut
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:56 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

bonjour ce n est pas de moi mais si beau ..... Pensées de la reine de Navarre étant dans sa litière durant la maladie du roi Si la douleur de mon esprit Je pouvais montrer par parole Ou la déclarer par écrit, Oncques ne fut si triste rôle ; Car le mal qui plus fort m'affole Je le cache et couvre plus fort ; Pourquoi n'ai rien qui me console, Fors l'espoir de la douce mort. Je sais que je ne dois celer Mon ennui, plus que raisonnable ; Mais si ne saurait mon parler Atteindre à mon deuil importable ; A l'écriture véritable Défaudrait la force à ma main, Le taire me serait louable, S'il ne m'était tant inhumain. Mes larmes, mes soupirs, mes cris Dont tant bien je sais la pratique, Sont mon parler et mes écrits, Car je n'ai autre rhétorique. Mais leurs effets à Dieu j'applique Devant son trône de pitié, Montrant par raison et réplique Mon coeur souffrant plein d'amitié. Ô Dieu qui les vôtres aimez, J'adresse à vous seul ma complainte ; Vous qui les amis estimez, Voyez l'amour que j'ai sans feinte, Où par votre loi suis contrainte, Et par nature et par raison J'appelle chacun saint et sainte, Pour se joindre à mon oraison. Las ! celui que vous aimez tant Est détenu par maladie Qui rend son peuple et mal content, Et moi envers vous si hardie Que j'obtiendrai, quoi que l'on die, Pour lui très parfaite santé ; De vous seul ce bien je mendie Pour rendre chacun contenté. C'est celui que vous avez oint A Roi sur nous par votre grâce ; C'est celui qui a son coeur joint A vous, quoi qu'il die ou qu'il fasse, Qui votre foi en toute place Soutient, laquelle le rend sûr ! De voir à jamais votre face : Oyez donc les cris de sa soeur. Hélas ! c'est votre vrai David, Qui en vous seul a sa fiance ; Vous vivez en lui tant qu'il vit, Car de vous a vraie science ; Vous régnez en sa conscience, Vous êtes son Roi et son Dieu. En autre nul n'a confiance Ni n'a son coeur en autre lieu. Pour maladie et pour prison Pour peine, douleur ou souffrance, Pour envie ou pour trahison N'a eu en vous moindre espérance. Par lui êtes connu en France Mieux que n'étiez le temps passé : Il est ennemi d'ignorance, Son savoir tout autre a passé. De toutes ses grâces et dons A vous seul a rendu la gloire, Par quoi les mains à vous tendons Afin qu'ayez de lui mémoire. Puisqu'il vous plaît lui faire boire Votre calice de douleurs, Donnez à nature victoire Sur son mal, et notre malheur. Ô grand médecin tout-puissant, Redonnez-lui santé parfaite, Et des ans vivre jusqu'à cent, Et à son coeur ce qu'il souhaite : Lors sera la joie refaite Que douleur brise dans nos coeurs ; Dont louange vous sera faite De femmes, enfants et serviteurs. Par Jésus-Christ notre sauveur, En ce temps de sa mort cruelle, Seigneur, j'attends votre faveur Pour en avoir bonne nouvelle. J'en suis loin, dont j'ai douleur telle Que nul ne la peut estimer. Ô que la lettre sera belle Qui le pourra sain affermer ! Le désir du bien que j'attends Me donne de travail matière ; Une heure me dure cent ans, Et me semble que ma litière Ne bouge, ou retourne en arrière ; Tant j'ai de m'avancer désir. Ô qu'elle est longue la carrière Où à la fin gît mon plaisir ! Je regarde de tous côtés Pour voir s'il arrive personne, Priant sans cesser, n'en doutez, Dieu que santé à mon Roi donne. Quand nul ne vois, l'oeil abandonne A pleurer ; puis, sur le papier, Un peu de ma douleur j'ordonne : Voilà mon douloureux métier. Ô qu'il sera le bienvenu Celui qui, frappant à ma porte, Dira : le roi est revenu En sa santé très bonne et forte ! Alors sa soeur plus mal que morte Courra baiser le messager Qui telles nouvelles apporte, Que son frère est hors de danger. Avancez-vous, homme et chevaux, Assurez-moi, je vous supplie, Que notre Roi pour ses grands maux A reçu santé accomplie. Lors serai de joie remplie. Las ! Seigneur Dieu éveillez-vous, Et votre oeil sa douceur déplie, Sauvant votre Christ et nous tous ! Sauvez, Seigneur, Royaume et Roi, Et ceux qui vivent en sa vie ! Voyez son espoir et sa foi, Qui à la sauver vous convie. Son coeur, son désir, son envie, A toujours offert à vos yeux ; Rendez notre joie assouvie Le nous donnant sain et joyeux. Vous le voulez et le pouvez : Ainsi mon Dieu à vous m'adresse ; Car le moyen vous seul savez De m'ôter hors de la détresse De peur de pis, qui tant me presse, Que je ne sais là où j'en suis ; Changez en joie ma tristesse, Las ! hâtez-vous car plus n'en puis !
[Mimo.Sa - 19-03-2008 23:05]
_________HSC_________


Revenir en haut
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:56 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

Le rire tue les microbes du coeur. Le sourire que tu envoies revient vers toi! Sourire à quelqu'un c'est lui laisser la plus belle des cartes de visite. Devenez marchand de bonheur et offrez la meilleur aubaine de la semaine: UN SOURIRE. Avertissement: L'usage régulier d'un sourire peut être très bénéfique pour la santé. ABUSEZ-EN! Souriez afin que vos rides, plus tard, soient bien placées. Sourit même si ton sourire est triste car il n'y a rien de plus triste de ne pas te voir sourire. Apprendre à rire de soi, c'est un chemin joyeux vers la sérénité. Rire et pleurer sont deux jumeaux assez proches de la pureté. Aujourd'hui je prends mes vitamines de rire. Cela fait longtemps que je ne ris plus, je me contente de sourire. On rit mal des autres quand on ne sait pas d'abord rire de soi-même. On rit toujours à ses dépens quand on ne prend rien au sérieux. C'est quand un homme ne sourit plus qu'il est le plus gravement malade. Le rire, c'est une poussière de joie qui fait éternuer le coeur. Le rire et les pleurs sont égaux puisqu'ils sont tous deux des solutions; le rire est la solution pour ne pas pleurer car pleurer est la solution pour mourir. Le rire, c'est la chanson de l'âme. Le sourire, c'est son refrain. Le sourire est un moyen de communication Il est agréable et captivant Sans lui on serait, en comparaison Des êtres indolents Je vous le dit et j'ai raison Quand on sourit on rend les gens contents. Un visage a besoin d'un sourire pour communiquer sa beauté. Le rire est le plus beau son de la nature humaine, mais ce n'est pas le plus drôle. La bonne humeur est la plus belle parure pour aller dans le monde. Le sourire est à la beauté ce que les fleurs sont au printemps. L'esprit sarcastique fait rire... à condition qu'il s'adresse aux autres... La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri. Un femme qui rit, c'est la plus belle musique du monde. On n'est jamais complètement habillé tant qu'on ne porte pas le sourire. Entre amis, il est beau que le silence soit d'or, mais le rire bon et frais l'est beaucoup plus encore. Le sourire est à la vie comme la confiture à la rôtie. Pour rajeunir un visage, il est un traitement à la fois aisé et efficace: LE SOURIRE. Qu'est-ce qu'on peut donner et ne coûte rien? Réponse: un sourire. Personne ne peut mieux sourire qu'un enfant. Un sourire enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne. C'est quand on en a le moins envie qu'il faut accrocher un sourire à ses lèvres. C'est un moyen infaillible pour découvrir des raisons de l'avoir. La façon la plus sûre de désarmer une personne agressive à notre endroit est encore le sourire et la douceur. Un bon sourire est encore ce qui sèche le mieux les larmes. Un sourire sincère est un puissant facteur d'amitié. Ce que je trouve de drôle dans ma société, et surtout là où il y a des villes, c'est que lorsque j'offre un sourire à quelqu'un, souvent je lui fais peur. Quand je vois des gens au visage triste, je ne peux que leur donner mon sourire mais quand ils me rendent la pareille, ça fait tellement chaud le recevoir que je suis certaine qu'eux aussi pensent comme moi. BIEN A VOUS (P.P)
[Mimo.Sa - 19-03-2008 23:52]
_________HSC_________


Revenir en haut
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:57 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

Par contre ceci va faire sourire !!!!!!!3 vampires rentrent dans un bar: le 1er dit: "Barman, un verre de sang chaud svp" le 2ème dit: "Barman, un verre de sang chaud svp" le troisième dit: "Barman, un verre d'EAU chaude svp" les deux autres lui demandent: "T'es malade? pourquoi tu prends pas un verre de sang?" là, le 3ème sort un vieux Tampax et dit: "j'vais me faire une infusion!" (rappelle celle des 2 vampires lesbiennes qui se disent en se quittant : à dans 28 jours) BIEN A VOUS (P.P)
[Mimo.Sa - 20-03-2008 0:00]


Revenir en haut
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:57 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

Intime vibration d'une pensée légère, En cet instant volé au tapage des villes, La naissance d'une onde éludant les frontières. C'est un rai de lumière au travers d'un vitrail Où volent les couleurs à l'éclat chatoyant Pour aller se poser en palette corail Aux reflets de ma peau le toucher rayonnant. C'est la tendre chaleur diffusée en mon être, En chaque particule éclaboussée de joie, La musique sacrée qui vibre et m' enchevêtre D'un aria si pur en promesse de soie. Oh oui, c'est tout cela et tellement encore Que je ne peux l'écrire en ces mots trop humains. De ton coeur, le sourire a transcendé mon sort, Par un morceau de ciel dans le creux de tes mains.
[Snoopy pat - 20-03-2008 0:08]
_________HSC_________


Revenir en haut
les anciens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2009
Messages: 168

MessagePosté le: Sam 26 Sep - 10:57 (2009)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008 Répondre en citant

Savoir sourire Merveilleux pays où je vis. Sa beauté tranquille ravit. Le plus souvent un flot de joie, Anime tout autour de moi. Quand le ciel est d'un bleu superbe, Que mon jardin offre des gerbes De fleurs aux divers coloris, Bien que seulette, je souris. Les jours où, par un temps maussade, Les parfums sont absents ou fades, Pour sauver mon âme du gris, Je chantonne et vite souris. Sourire devient une habitude, Atténuant les choses rudes. On les accueille en soupirant, On les écarte en souriant. Exaltations, peines amères, Sont également éphémères Deviendront tôt des souvenirs, Plus ou moins prompts à resurgir. Or ce qui est passé est mort Seul le présent s'impose ,fort. Les oiseaux gazouillent ou crient. En les écoutant, je souris.
[Snoopy pat - 20-03-2008 0:16]
_________HSC_________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:55 (2018)    Sujet du message: Le concours de Sourires du Théâtre MARS 2008

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le livre des anciens. Index du Forum -> floodroom -> Sauvegardes diverses du fofo jeu Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com